Ennio Morricone, le compositeur tire sa révérence

Ennio Morricone, le célèbre compositeur italien s’en est allé ce lundi 6 juillet. C’est à l’âge de 91ans que le maestro italien est mort dans une clinique de Rome. Une hospitalisation des suites d’une chute, il s’était brisé le fémur  ( Selon l’Agence de presse ANSA ). Cependant, c’est plein de lucidité et dignement qu’il est parti entouré de ses proches, annonça l’avocat et ami de la famille, Giorgio Assumma. Un autre artiste nous a quitté récemment, à lire ici.

Pour commencer, il est né à Rome en 1928. Il a commencé à se faire un nom dans le début des années 1960. Depuis c’est plus de 500 bandes originales de film qu’il aura réalisées. Récompensé à de nombreuses reprises, on retrouve dans son palmarès 4 Grammy Awards, 3 Golden Globes, 6 Baftas Awards et 2 Oscars. 

Ennio Morricone à l'oeuvre.
Le maestro à l’oeuvre
Ennio et ses collaborateurs

Parmi ses collaborateurs fidèles, Sergio Leone avec qui il a travaillé sur  » La trilogie du dollar  » et  » Il était une fois dans l’ouest « . Ils forment à deux un duo inséparable pendant de nombreuses années. Malgré l’étiquette  » Western Spaghetti « , il aura démontré qu’il était un compositeur hors du commun. Il déclara que la musique de film était « un art appliqué et contraint, qui s’adresse à un public de culture moyenne ».

Quentin Tarantino est un fan incontesté d'Ennio Morricone
Visiblement, Tarantino n’est pas rancunier

Plus tard au cours des années 90, Ennio Morricone refusera de composer pour un jeune réalisateur. Celui-ci ne lui laissait pas suffisamment de temps pour travailler. Ce film prometteur était du nom de … Pulp Fiction ! Par contre, Tarantino ne prit pas personnellement ce refus car ils travailleront ensemble par la suite. Une collaboration réussie pour les films :  » Kill Bill » ,  » Django Unchained  » et  » Les 8 Salopards « . Finalement c’est ce dernier qui lui apportera l’Oscar de la meilleure bande originale.

Quoiqu’il en soit, il a marqué à jamais le 7ème art de ses plus belles compositions et celles-ci continueront de vivre encore longtemps ! Pour conclure, retrouvez ci-dessous, une playlist de ses plus beaux morceaux.

Plus d’informations sur www.enniomorricone.org/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*